Histoire

 

Mailhac possède un riche passé archéologique, notamment concernant le peuple Elisyces, qui vivait dans la région.

Ce peuple belliqueux, engagé comme mercenaire au côté des Carthaginois pour aller combattre en 480 avant J.C. les grecs à Himère (Italie du Sud), vivait déjà

au VIIème siècle avant J.C. aux environs de Mailhac. e grec Herodote, considéré comme le premier historien, est dans son écrit Histoires (rédigé vers 445 avant J.C.), le premier à évoquer ce peuple Elisyces. Quelques 900 ans plus tard, vers l'an 350, le romaine Avienus cite dans son oeuvre Ora Maritima les fleuves Heledus et Orebus comme faisant partie intégrante du territoire occupé par les Elisyces. Nous en avons baptisé deux de nos cuvées.


Quittons les Elisyces et avançons dans l’histoire pour nous retrouver à l’époque Romaine.

Lors de la préparation d’une parcelle avant la replantation d’une vigne, nous avons découvert les vestiges d’un chai de vinification romain.

Là, nous avons retrouvé des morceaux de dolium. Un dolium était une grande jarre en terre cuite d’une contenance d'environ 2000 litres. Les romains les construisaient sur place et s’en servaient pour vinifier et stocker le vin, qui était ensuite transporté dans des amphores.


En hommage à ces premiers vignerons-éleveurs, nous avons baptisé notre cuvée haut de gamme « Dolium », symboliquement toujours produite en multiples de Dolia.

Terroirs

 

Argilo-calcaire

   

Il s’agit de la zone de production des vins à IGP du Pays Cathare
Sol du quaternaire, formé par les dépôts fluviatiles et les colluvions (matériaux issus de l’érosion des massifs situés à proximité). Il présente une épaisseur variant de

50 cm à 1m50 et a été déposé soit sur une formation de l’Eocène

(âge estimé d’environ 30 à 40 millions d’années), soit sur une gravière.


Lieux-Dits : "Les Ringues", "Le Perreiras", "Le Vigné"

 

 

Haute terrasse du quaternaire ancien ou Graves


La très grande majorité du vignoble AOC se situe sur ce sol.

Il s’agit d’un sol de graves.
La formation de ce sol date d’environ 2 millions d’années.

Les phénomènes d’érosion autour de la terrasse la situent à une altitude d’une trentaine de mètres au-dessus du niveau du cours d’eau (La Cesse).
La pierrosité est très importante, elle est constituée essentiellement de galets gréseux, mais aussi de quelques calcaires et schistes. Cette proportion de cailloux représente 60 à 70% du sol et oblige les racines de la vigne à plonger vers le sous-sol.
Ce sol de couleur ocre, associé à la forte teneur en cailloux, capte la chaleur, l’emmagasine et se la restitue.

Le Mourvèdre, cépage tardif, va ainsi s’épanouir dans cet environnement en arrivant à maturité complète.

Cette formation géologique est très particulière, sa surface est confidentielle comparée à l'étendue à l'étendue de l'appellation Minervois. Ce terroir donne un style très reconnaissable qui fait notre signature.


Lieux-Dits : "La Garrigue, "La Capelle", "Belvèze"

 


Calcaires lacustres


Le vignoble AOC est pour une petite partie situé sur ce sol.

Il trouve son origine dans l’époque tertiaire. Le sol, caillouteux et souvent de faible épaisseur, oblige les racines à s’immiscer dans le calcaire dur, mais faillé, du sous-sol.

Les nombreux fossiles aisément observables ont permis aux géologues d’évaluer son âge entre 40 et 48 millions d’années.

 

Lieux-Dits : "Trigodinas"